Après la Russie, l’Algérie à son tour utilise le gaz comme moyen de pres­sion : elle met fin au contrat du gazo­duc passant par le Maroc qui alimente l’Espagne en gaz. Article original