Le Prix inter­na­tio­nal de la fiction arabe a été décerné à l’Algérien Abdelouahab Aissaoui pour son roman qui raconte cinq person­nages à Alger entre 1815 et 1833 Article original