La saison se termine là où nous l’avions commen­cée, en Amazonie. La forêt brûle comme elle a rare­ment brûlé. C’est une nouvelle saison catas­tro­phique pour la forêt, le Brésil, et au final, pour la planète. Article original