Les incen­dies se multi­plient depuis début août dans le pays. Les départs de feu n’ont jamais été aussi nombreux. La poli­tique du président sortant d’ex­trême droite Jair Bolsonaro porte une respon­sa­bi­lité évidente dans cette situa­tion. Article original