Il publiera lundi prochain un appel à la “recom­po­si­tion de la gauche”, déjà signé par une centaine de personnes “connues ou non”. Article origi­nal