La ville de Verkhoïansk (Sibérie), connue pour son record de froid de ‑67 degrés l’hi­ver, a battu ce week-end son record de chaleur : +38 degrés. En 140 ans, c’est inédit. Comment les scien­ti­fiques font-ils pour connaitre la tempé­ra­ture qu’il faisait sur Terre dans le passé ? Article original