Alors que Donald Trump l’an­nonce pour la fin de l’an­née, des labo­ra­toires plus prudents prévoient l’ar­ri­vée du vaccin contre le coro­na­vi­rus au mieux pour la fin 2021. Pour y parve­nir, les cher­cheurs utilisent des tech­niques diffé­rentes les unes des autres. Article original