De nouvelles infec­tions collec­tives se sont produites dans des abat­toirs, des réunions d’école en France ou encore des boîtes de nuit à l’étran­ger. Des scien­ti­fiques ont étudié ces “clus­ters” et viennent de rendre leurs conclu­sions. Article origi­nal