Quand ce taux est infé­rieur à un, cela signi­fie que l’épi­dé­mie va se répandre lente­ment dans la popu­la­tion. Et cela permet qu’il y ait moins de malades en même temps. Article original