Alors que les recherches se pour­suivent sur l’origine animale du Covid-19, l’épidémie actuelle pose la ques­tion de la coexis­tence entre le monde animal et humain. Article origi­nal