Les mala­dies infec­tieuses émer­gentes viennent à 65% d’agents patho­gènes trans­mis des animaux aux hommes et en grande majo­rité des animaux sauvages. Article origi­nal