Cette semaine, le président brési­lien, Jair Bolsonaro, a réaf­firmé, dans une lettre adres­sée à son homo­logue améri­cain Joe Biden, son “enga­ge­ment à éradi­quer toute défo­res­ta­tion illé­gale au Brésil d’ici 2030”. Article original