Le syndi­cat du choco­lat a réussi à convaincre le gouver­ne­ment après deux ans de travail. Les discus­sions ont abouti et l’opération est lancée. Article original