Après le confi­ne­ment, les terrasses et les balcons font grim­per les prix des appar­te­ments. Article original