L’État veut éviter deux évolu­tions qui se profilent : la multi­pli­ca­tion du nombre de faillites d’entreprises et une très forte baisse du revenu des Français. Article origi­nal