Ouagadougou veut diver­si­fier ses parte­naires et envi­sage un rappro­che­ment avec Moscou. Article original