C’est l’histoire d’un casse-tête kafkaïen qui est en train d’être enfin tran­ché : à Versailles, en ce moment-même, est en train de se dérou­ler une confé­rence qui va très proba­ble­ment déci­der de la fin de la ‘seconde inter­ca­laire’. Une seconde qui, depuis les années 70, est parfois ajou­tée par les insti­tu­tions char­gées de défi­nir le Temps Universel Commun, afin de caler notre horloge sur le cycle du soleil. Article original