Ses inter­ven­tions “portant sur le débat poli­tique natio­nal” doivent être prises en compte, a expli­qué mercredi le Conseil supé­rieur de l’audiovisuel. Le polé­miste d’ex­trême droite, qui coanime une émis­sion sur CNews, est devenu “un acteur du débat poli­tique natio­nal”. Article original