Les analyses des équipes de la Nasa doivent reprendre dès mardi afin de se faire une meilleure idée du temps néces­saire pour régler les problèmes surve­nus. Article original