La moitié des 375 actes de crimi­na­lité mari­time recen­sés en 2020 dans le monde ont eu lieu au large des côtes du golfe de Guinée, qui s’étend sur 5 700 kilo­mètres du Sénégal à l’Angola. Article original