Le gouver­ne­ment veut faire entendre une voix plus forte sur la ques­tion du loge­ment, pour ne pas lais­ser les oppo­si­tions se saisir seule du sujet. Article original