Ces œuvres ont été pillées lors de la mise à sac du palais d’Abomey par les troupes colo­niales en 1892. Article original