En 2022, plus de 3 500 Rohingyas ont tenté de fuir la Birmanie, où cette mino­rité musul­mane est persé­cu­tée par la junte au pouvoir. Article original