Grâce aux analyses géné­tiques, les scien­ti­fiques ont appris que des masto­dontes, des rennes ou encore des lièvres se trou­vaient dans la région à l’ère glaciaire. Article original