Pierre Nkurunziza prési­dait la République du Burundi depuis 2005. Le pays de 11 millions d’ha­bi­tants avait traversé une grave crise poli­tique en 2015. Article origi­nal