La crise du coro­na­vi­rus a dura­ble­ment fait plon­ger le nombre de voya­geurs aériens. Article origi­nal