Les sangliers raffolent du gland de chêne. Un gland qui a une produc­tion abon­dante, une année sur deux. Article original