Ces échan­tillons doivent être rame­nés sur Terre pour être analy­sés. La Nasa prévoit de les rappor­ter d’ici 2033. Article original