L’enjeu de ces légis­la­tives pour l’op­po­si­tion est de voir nommer un Premier ministre issu de ses rangs. Article original