Le Caire réagit à l’avan­cée des troupes du GNA, le gouver­ne­ment de Tripoli, qui progressent grâce à l’ap­pui mili­taire de la Turquie. Article original