L’enquête préli­mi­naire, ouverte en décembre 2013, visait d’éventuels détour­ne­ments de fonds publics. Article origi­nal