Une quaran­taine de vété­rans âgés de plus de 90 ans ont été recen­sés par l’Office des anciens combat­tants. Le minis­tère des Solidarités confirme à fran­ceinfo qu’une “ving­taine de dossiers” a été vali­dée pour l’ins­tant. Article original