Le Comité inter­pro­fes­sion­nel du vin de Champagne avait conseillé début juillet aux produc­teurs de suspendre tempo­rai­re­ment les expor­ta­tions vers la Russie, en réac­tion à une nouvelle loi qui entrait en vigueur dans le pays. Article original