Le gouver­ne­ment doit-il suivre la demande de la Commission de régu­la­tion de l’énergie (CRE) qui exige une hausse de 6% du prix de l’électricité ? Article origi­nal