L’analyse des vestiges préle­vés dans la grotte de Bacho Kiro fait remon­ter à envi­ron 45 000 ans la présence sur le conti­nent euro­péen d’Homo sapiens. Article original