Le ministre de l’Éducation natio­nale Jean-Michel Blanquer a esquissé plusieurs hypo­thèses pour la reprise des cours après le 11 mai. Mais la ques­tion du trans­port scolaire, notam­ment en zone rurale, suscite encore des inter­ro­ga­tions. Article original