Mi-juin, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou avait estimé que la crise du Covid-19 devrait coûter à elle seule près de quatre milliards d’eu­ros de chiffre d’af­faires à l’opé­ra­teur ferro­viaire. Article original