En période de crise sani­taire, les compor­te­ments changent. Certains font des réserves, d’autres modi­fient leur mode de consom­ma­tion. À travers l’his­toire, les diffi­cul­tés à se nour­rir ont toujours trouvé des réponses. Article origi­nal