Le rush sur les huîtres vient de passer, avec les fêtes. Mais on peut en profi­ter jusqu’à l’été prochain. Article original