Seif Al-Islam Kadhafi est recher­ché par la la Cour pénale inter­na­tio­nale pour “crimes contre l’hu­ma­nité”, mais cela ne l’a pas empê­ché de se présen­ter. La prési­den­tielle du 24 décembre et le scru­tin légis­la­tif prévu un mois plus tard sont censés tour­ner la page d’une décen­nie de chaos depuis la chute du dicta­teur. Article original