Beaucoup de Maliens se sont rassem­blés le 5 juin 2020 pour deman­der la démis­sion du président à l’ap­pel d’une coali­tion compre­nant, entre autres, le mouve­ment du popu­laire imam malien. Article origi­nal