Le géant élec­trique mena­çait de démé­na­ger le siège de la société après les modi­fi­ca­tions d’ho­raires sur la ligne ferro­viaire. Article original