Homme de lettres mauri­ta­nien aux multiples casquettes, Beyrouk publie “Le Silence des hori­zons” aux éditions Elyzad. Article original