Un rapport pointe la perte de contrôle du pays au profit des djiha­distes et des groupes armés. Les experts souhaitent faire pres­sion sur l’exécutif malien pour qu’il applique ses enga­ge­ments. Article origi­nal