Le Gouvernement d’union natio­nale (GNA) de Fayez al-Sarraj, établi en vertu d’un accord parrainé par l’ONU et basé à Tripoli (ouest), et un pouvoir incarné par le maré­chal Khalifa Haftar dans l’Est, se disputent le pouvoir depuis 2015 dans ce pays en proie à des violences entre les deux camps et les civils payent un lourd tribut. Article original