C’est la première famine qui serait impu­table au réchauf­fe­ment clima­tique. Dans le sud de Madagascar, 30 000 habi­tants n’ont plus d’eau et souffrent de la faim. Le programme alimen­taire tire la sonnette d’alarme. Article original