Le conseil muni­ci­pal souhaite orga­ni­ser un réfé­ren­dum d’ici au prin­temps 2024. La mesure, contro­ver­sée, a été prépa­rée par un syndi­cat du secteur hôte­lier. Article original