Joy Milne, 72 ans, est passée pour une illu­mi­née quand elle a affirmé qu’elle avait “senti” la mala­die de Parkinson sur son mari, aujourd’­hui décédé. Jusqu’à ce que des scien­ti­fiques lui donnent raison et déve­loppent, grâce à elle, un test révo­lu­tion­naire pour détec­ter la mala­die. Article original