Cette déci­sion est suscep­tible de concer­ner de nombreuses ONG auxquelles la France conti­nuait à appor­ter son soutien. Article original