L’annonce rela­tive à l’op­po­sant poli­tique, enlevé en mars 2020, a été faite alors que le président fait face à une contes­ta­tion sans précé­dent depuis le 5 juin. Article origi­nal